Take Action Publications Press Room About Public Citizen Public Citizen Divisions Home
Promoting a sustainable energy future

JOIN US! |Take Action | Publications | About Energy Program | Contact Us
Search

For Keyword(s)
advanced search

Email Signup

Sign up for our free activist updates.

Agriculture industrielle : notre alimentation en péril !

Des élevages de porcs comptant plusieurs centaines de milliers de bêtes, des usines à gaver les poulets grandes comme des terrain de foot, une « ferme » laitière où 100 000 vaches ne voient jamais la lumière du jour, des abattoirs où 90 poulets sont tués à la minute. La concentration et l’industrialisation de l’agriculture a atteint aux Etats-Unis des niveaux qui, pour la plupart des Européens, sont inimaginables. Et pourtant, la production animale est en Europe aussi de plus en plus dominée par ces élevages hors-sol et par une poignée d’entreprises multinationales peu soucieuses des droits sociaux, du bien-être animal et de l’environnement.

Vers le monopole alimentaire

Le secteur agricole est de plus en plus dominé par d’énormes multinationales agro-industrielles. Par exemple, Smithfield, Cargill ou Danone sont présent dans le monde entier. Derrière des noms de marques bien connus des consommateurs se cachent souvent des groupes obscurs dont les pratiques sociales et environnementales sont douteuses. Ces multinationales rachètent des filiales locales et sont les principaux promoteurs de  l’agriculture industrielle en Europe. Les petits agriculteurs se voit souvent contraints de signer des contrats de production avec ces groupes qui contrôlent le marché. Ils doivent alors respecter les conditions de la firme, se fournir en alimentation animale exclusivement auprès d’elle et subir des prix toujours à la baisse qui finissent par les ruiner.

Les élevages industriels : l’environnement en danger

Plusieurs régions d’Europe souffrent déjà de la multiplication des élevages hors-sol qui polluent les cours d’eau, dégagent une odeur nauséabonde et maltraitent les animaux. Les conditions sanitaires sont tellement mauvaises dans ces usines à viande que des antibiotiques doivent y être utiliser en masse pour limiter les épidémies. Depuis quelques années, les pays d’Europe centrale et orientale, notamment la Pologne et la Roumanie, sont particulièrement touchés par ce phénomène. Les multinationales de l’agro-alimentaire y développent d’énormes élevages hors-sol en profitant des faibles normes sociales et des structures agricoles collectivisées laissées par le régime communiste. Les élevages industriels, aussi désignées sous le terme « Unité d’Alimentation Animale en Milieu fermé » (Confined Animal Feeding Operation –CAFO- en anglais), rejettent chaque jours des dizaines de tonnes d’excréments qui viennent polluer l’eau et rendent l’atmosphère irrespirable. Des régions entières sont ainsi sacrifiées au nom du productivisme et du profit.

La mal-bouffe

La mal-bouffe est le résultat direct de ces méthodes de production industrielles. Les produits  issus des élevages industriels sont fade, peu nourrissant et souvent mal-sains. La logique industrielle, en voulant comprimer à tout prix les coûts de production, menace la santé humaine. Les exemple sont légions : les farines animales données comme nourriture aux bovins ont été à l’origine de la maladie de la vache folle, la grippe aviaire s’est développée dans les élevages de poulets en batterie, des bactéries résistantes aux antibiotiques se développent du fait des quantités massives de médicaments données aux porcs en élevages hors-sol,... Les aliments issus de nos terroirs et produits dans les petites fermes sont eux durement touchés par cette concurrence déloyale ; la diversité de nos cultures culinaires est donc menacée.

Exploitation sociale et chômage

L’agriculture industrielle génère peu d’emplois et des emplois peu rémunérés. Par contre elle conduit à la ruine de nombreux paysans en cassant les prix agricoles et en imposant une concurrence féroce. Les industries locales de conditionnement alimentaire disparaissent elles-aussi peu à peu au profit d’unités centralisées. Ainsi, des milliers d’abattoirs ont été supprimés ces vingt dernières années en Europe.

L’agriculture industrielle n’est pas une fatalité !

L’agriculture industrielle est nuisible à l’environnement, à la santé publique et à l’emploi. Il faut donc des mesures strictes pour interdire les élevages industriels et promouvoir l’agriculture paysanne. Permettre aux petits paysans qui produisent de manière durable de tirer un revenu décent de la vente de leurs produits est le moyen le plus sûr d’empêcher l’agriculture industrielle de se développer !

>revenez à la page principale d'agriculture

    » cmep | foodsafety | eu | eucafo | fr


Because Public Citizen does not accept funds from corporations, professional associations or government agencies, we can remain independent and follow the truth wherever it may lead. But that means we depend on the generosity of concerned citizens like you for the resources to fight on behalf of the public interest. If you would like to help us in our fight, click here.


Publications
Join | Contact PC | Contribute | Site Map | Careers/Internships| Privacy Statement